LES CENTRES DE RESSOURCES NATIONAUX DLA

L’expertise sectorielle du dispositif DLA

Pour compléter leur compétence généraliste, DLA et DLA R s’entourent d’experts sectoriels, organisés au niveau national au sein des Centres de Ressources (anciennement CNAR). Ils ont pour mission de soutenir les travaux des DLA et des DLA R dans l’accompagnement des structures ; contribuer à la structuration des secteurs de l’Économie Sociale et Solidaire.

Six centres de ressources existent aujourd’hui dans les secteurs de la Culture, de l’Environnement, du Sport, du Social/médico-social/santé, de lInsertion par l’activité économique, et dans le domaine du Financement.

 

Les axes et missions des centres de ressources DLA

Au titre de sa fonction et de son programme d’actions, la structure porteuse d’un centre de ressources s’engage à mettre en place et à assurer, au profit du réseau national des DLA-DLA R et des structures développant des activités et services d’utilité sociale dans le secteur concerné, les actions suivantes :

  • Mobiliser sur le territoire national
  • Apporter un appui conseil et ressources aux DLA et aux DLA R
  • Promouvoir et développer l’activité et l’emploi dans le secteur concerné
  • Contribuer à la coordination, l’évaluation et la capitalisation autour du dispositif

Ces axes et actions varient en fonction des enjeux et priorités dans chacun des secteurs concernés.

 

L’organisation d’un centre de ressources repose sur :

Un comité de pilotage réunissant à minima la structure porteuse, la DGEFP, la CDC, le Ministère ou l’administration sectoriel concerné et l’Avise. Il est chargé de définir les orientations du centre de ressources, de valider son programme d’actions et les moyens alloués, et d’en effectuer le suivi et l’évaluation.

Une équipe permanente et/ou un organe interne d’association des experts et acteurs du secteur (comité d’appui ou comité technique regroupant des représentants des réseaux associatifs, des techniciens, etc.) chargé(e) de la mise en œuvre du programme d’actions.

Certains centres de ressources s’appuient également sur un « contrat d’association » dont les réseaux associatifs partenaires sont signataires et sur lequel reposent les principes d’actions et de fonctionnement entre la structure porteuse et les réseaux associés.

 

Fonctionnement

Pour la mise en œuvre de son programme d’actions, le centre de ressource DLA peut recourir à des prestataires externes ou bien s’appuyer sur un des réseaux associés à la structure porteuse. Ils ne sont pas tous organisés de la même manière, certains concentrent leur action en s’appuyant sur l’équipe permanente de salariés de la structure porteuse alors que d’autres répartissent les missions entre les différents réseaux associés.

 

Moyens humains

Pour l’exécution de ses missions au titre de sa fonction, la structure porteuse affecte les moyens humains adaptés. Le nombre d’ETP et les profils de poste et compétences affectées à la réalisation des missions de centre de ressources DLA varient d’une structure porteuse à l’autre en fonction du budget alloué et de l’ampleur du programme d’actions.