Jeunesse Education Populaire

Délivré par l’État, l’agrément « Jeunesse Éducation Populaire » regroupe les associations ayant des activités dans le domaine de la jeunesse et/ou de l’éducation populaire. Celles-ci militent pour la diffusion de la connaissance au plus grand nombre et l’apprentissage à la citoyenneté.

 

 

Le secteur Jeunesse et Éducation Populaire en quelques chiffres (Source : CNAJEP) :

    • – Il existe plus de 430 000 associations d’éducation populaire en France (soit 49% du nombre total d’associations).
    • – Leur budget cumulé est de l’ordre de 18 milliards d’euros (soit 1,4 % du PIB).
    • – Il représente près de 680 000 emplois (environ 330 000 Equivalent Temps Plein).
    • – Le secteur compte plus de 6 millions de bénévoles

Le CNAJEP réunit plus de 70 mouvements nationaux de jeunesse et d’éducation populaire.

En Lorraine, le CRAJEP (Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire) regroupe les têtes de réseau des associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire. Celles-ci agissent localement, départementalement et régionalement dans les domaines de l’animation, des centres de vacances et de loisirs, du scoutisme, de la formation du citoyen, de l’accueil et de l’hébergement des jeunes, de l’insertion et de la formation des bénévoles, des volontaires et des professionnels.

En 2012, le PLUS et le CRAJEP ont conduit une étude visant à obtenir un état des lieux sur l’ÉDUCATION POPULAIRE EN LORRAINE. Téléchargeable en cliquant sur le lien ci-dessous

Éducation Populaire en Lorraine

 

Les principales activités du CRAJEP :

  • – Représenter les associations d’éducation populaire dans les espaces de concertation régionaux (CESR, CRES, CPCA régionale) et auprès des pouvoirs publics territoriaux.
  • – Favoriser l’échange et la réflexion collective, au sein de diverses commissions thématiques : formation, culture, éducation populaire…
  • – Promouvoir l’éducation populaire et œuvrer à la reconnaissance du rôle des associations comme facteur de développement de la démocratie.

 

Sont membres du CRAJEP en Lorraine :

Union Régionale des Foyers Ruraux de Lorraine

Intervenant spécifiquement en milieu rural, le mouvement des Foyers Ruraux est présent sur l’ensemble du territoire national et fédère 2500 Foyers Ruraux et 200 000 adhérents.

Les Foyers Ruraux de Lorraine sont constitués en réseau au niveau régional. Ils représentent 270 associations locales, et plus de 22 000 adhérents.

La diversité des activités conduites au plan local a amené les Foyers Ruraux de Lorraine à une grande polyvalence dans la réponse aux attentes de leurs adhérents. Si la mission politique de la structure régionale est porteuse des valeurs de l’Éducation Populaire et de l’Économie Sociale, la spécificité du mouvement est la formation d’acteurs ruraux responsables au service de leur village.

URFOLOR

L’Union Régionale des Œuvres Laïques invite les citoyens à s’associer dans la lutte contre des inégalités, à débattre et à être acteurs dans la cité afin de construire une société plus juste, plus libre et plus solidaire visant à l’émancipation de tous. Pour ce faire, la Ligue de l’enseignement est présente sur l’ensemble du territoire national par l’intermédiaire de :

  • – 102 fédérations départementales
  • – 22 unions régionales (dont l’URFOLOR en Lorraine)
  • – 30 200 associations affiliées
  • – 2 000 000 d’adhérents

Ses domaines d’intervention sont très divers : organisation de vacances et de classes de découverte, organisation d’activités sportives et culturelles, actions internationales, débats, formations, lutte contre la précarité…

Centre sociaux

L’Union Régionale des Centres Sociaux et Socio-Culturels de Lorraine a pour objectifs de :

  • – Représenter les Centres Sociaux et leurs Fédérations auprès des organismes régionaux.
  • – Développer et soutenir le réseau des Centres Sociaux adhérents ou en cours d’adhésion à la Fédération Nationale des Centres Sociaux, soit directement, soit par le biais d’une Fédération départementale dans les quatre départements de la Lorraine.
  • – Coordonner, concerter et promouvoir les actions des Centres Sociaux.
  • – Défendre les valeurs des Centres Sociaux définies dans la charte nationale des Centres Sociaux.
  • – Élaborer et mettre en œuvre des orientations et stratégies communes dans les domaines de compétence des organismes régionaux, notamment en matière de formation, d’investissement, d’équipement, de fonctionnement.…
  • – Analyser les problèmes liés au fonctionnement, à l’évolution et au développement du projet Centre Social et promouvoir des solutions à ces problèmes.
CEMEA

Les CEMEA (Centre d’Entrainement aux Méthodes d’Éducation Active) sont engagés dans une politique de l’enfance, de la jeunesse et des loisirs au travers de formations complémentaires de l’action de l’Éducation nationale.

L’association est également engagée dans une politique d’action sociale au travers de formations se situant dans le domaine de la santé mentale, du travail en institution, des personnes handicapées et polyhandicapées, des personnes âgées, de la petite enfance…

CULTURE ET LIBERTÉ

Culture et Liberté est un mouvement dont le but est de contribuer à la construction d’une société dans laquelle les droits sociaux, culturels, économiques, écologiques et politiques des femmes et des hommes sont au cœur des priorités.

Ce mouvement national est composé d’une quinzaine d’associations adhérentes, regroupant elles-mêmes une centaine d’associations et de groupes locaux. Elles sont réparties dans toute la France et sont très diverses par leur histoire, leur taille, leur organisation et leurs activités.

En tant que mouvement d’Éducation Populaire, leurs projets et actions aspirent à construire un monde humaniste et solidaire, permettant aux citoyens d’être auteurs et acteurs de leur vie.

Éclaireurs et Éclaireuses de France

Créée en 1911, l’association Éclaireuses Éclaireurs de France défend les valeurs du scoutisme laïc aussi bien à l’échelle nationale que locale. Le Scoutisme est un mouvement d’éducation par l’action, permettant aux enfants de vivre concrètement l’ensemble des valeurs auxquelles il se réfère. Ces valeurs sont la laïcité, la coéducation, la démocratie, la solidarité et l’éco citoyenneté.

Familles Rurales Lorraine

Créées à partir des années 1980 pour s’adapter à la décentralisation, les fédérations régionales ont pour mission première de représenter les familles au niveau régional.

Elles contribuent au développement du mouvement dans les régions et accompagnent les fédérations départementales. Elles développent des activités, conduisent ou coordonnent des projets sur les champs de compétence régionale : plan de formation à destination des bénévoles et des salariés, santé, vie quotidienne/consommation, programmes et financements européens.

Ces fédérations régionales agissent souvent en partenariat avec les Conseils régionaux, en particulier sur le champ de la formation. Enfin, elles suivent les politiques régionales de développement et d’aménagement du territoire.

Association Régionale des Œuvres Éducatives et de Vacances de l’Éducation Nationale

L’AROEVEN intervient sur plusieurs champs disciplinaires ayant un lien avec le système éducatif.

  • – En premier lieu, le second degré et les interventions en établissements scolaires avec pour objectifs : la participation des élèves à la vie de l’établissement, la connaissance des droits et devoirs des élèves, l’éducation à la citoyenneté
  • – En second lieu, intervention à l’I.U.F.M. et sur le dispositif SAPHYR.
  • – En troisième lieu, aide au fonctionnement des dispositifs du Ministère.
École des Parents et des Éducateurs

L’EPE est une association créée en 1948, à but non lucratif, apolitique et aconfessionnelle.

Ses différents objectifs sont d’accompagner les parents, les couples, les professionnels en lien avec la famille dans leur réflexion, leurs interrogations, leurs projets, leurs pratiques ; diffuser les connaissances actuelles en psychologie, éducation, pédagogie, communication, organisation – management, dans le cadre de formations, conférences – débats, journée d’étude ; créer des espaces de parole pour les parents, les enfants, les adolescents, les travailleurs sociaux, les enseignants, les bénévoles d’associations ; promouvoir la coéducation, le partenariat.

L’EPE Formation s’est créée en 1977. Sa vocation est de mettre à la disposition des différents professionnels des formations en psychopédagogie familiale et sociale. Ses secteurs d’intervention sont les formations en direction des professionnels du social, de l’éducation et de la santé, du personnel des collectivités territoriales, des administrations et des bénévoles.

FRMJC

La Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture de Lorraine est une association d’éducation populaire. Elle s’interdit toute attache à un parti politique ou à une confession.

Depuis 1944, les Maisons des Jeunes et de la Culture font parties du paysage culturel et socioculturel lorrain. Depuis 1970, la Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture affilie les MJC, et celles-ci sont adhérentes à la FFMJC.

Aujourd’hui, plus de 200 associations adhèrent à la FRMJC Lorraine, réparties dans les quatre départements de la Lorraine. Elles comptent 47 000 adhérents, plus de 1700 salariés et plus de 3000 bénévoles.

La FRMJC de Lorraine a pour objectifs d’apporter une aide technique, administrative, culturelle et pédagogique aux Maisons des Jeunes et de la Culture de Lorraine, d’assurer une liaison permanente entre les MJC, les Fédérations Départementales et Unions Locales d’une part, et la Fédération Française des MJC d’autre part, de représenter ses membres auprès de toutes les instances privées ou publiques de la Lorraine.

JPA

La JPA est une confédération. Elle regroupe des organisations qui, en solidarité, autour de valeurs communes, s’associent pour amplifier et coordonner leurs actions.

Elle est inspirée par l’idéal laïque qui garantit à chacun la liberté de conscience : elle agit pour une société de justice et de solidarité où chaque enfant, chaque jeune, chaque homme, chaque femme puisse développer ses potentialités et participer aux décisions qui engagent le destin de la cité, donc exercer pleinement sa citoyenneté.

La JPA agit pour que les vacances et les loisirs éducatifs soient reconnus comme temps éducatifs complémentaires à celui de l’école et à celui de la famille : elle milite pour une éducation globale qui soit active et coopérative, le temps de l’école et le temps des loisirs y concourant en complémentarité. Elle agit pour des loisirs qui, par les valeurs qui les sous-tendent et par les pratiques mises en œuvre, prolongent l’éducation dispensée par l’École de la République.

Aujourd’hui, La JPA considère que la complémentarité éducative reste primordiale.

Les petits débrouillards Lorraine

L’association des Petits Débrouillards de Lorraine est un mouvement d’Éducation Populaire qui vise à permettre l’accès de tous aux connaissances scientifiques et techniques pour mieux agir en tant que citoyen actif et raisonné, prenant part aux débats de société.

Son fonctionnement, entièrement démocratique, repose sur le travail conjoint d’adhérents bénévoles engagés et d’une équipe de professionnels. Ainsi elle s’adresse aux enfants sur les temps des loisirs et scolaires, aux adultes en formation initiale et continue et à diverses occasions culturelles.

L’association des Petits Débrouillards de Lorraine est membre de l’Association Française des Petits Débrouillards et travaille ainsi en réseau avec 19 autres associations régionales.

Les FRANCAS

L’ambition des Francas est de contribuer, avec les enfants et les jeunes, à la formation de « l’homme et du citoyen le plus libre possible dans la société la plus démocratique possible ». Exercer progressivement sa citoyenneté pour s’insérer dans la société et y agir, en ayant quelques chances d’en maîtriser le devenir, la question de l’engagement des jeunes repose sur une conception de construction humaniste : chacun est capable de progrès, de réussite.

Chaque année, les associations départementales des Francas proposent à des jeunes des formes multiples d’engagement, du niveau local au niveau régional : encadrement d’enfants en dehors du temps scolaire ; encadrement de stages ; espaces d’échange de pratiques, de formation continue, de réalisation de projets, de mise en réseau…  animations ponctuelles.

Léo Lagrange

Léo Lagrange Grand Est intervient depuis 1997 dans 13 départements répartis sur les 4 régions administratives d’Alsace, de Lorraine, de Champagne-Ardenne et de Franche-Comté, aussi bien dans les zones rurales qu’en milieu urbain.

Le cœur de son activité est l’animation et le développement. Dans le secteur de l’enfance et de la petite enfance, Léo Lagrange assure la gestion de structures d’accueil, notamment des centres de loisirs, et l’accueil périscolaire. L’association développe tout particulièrement les projets communs à plusieurs centres. Ces regroupements sont l’occasion de travailler chaque année tous en commun sur un thème cher au mouvement Léo Lagrange, tels que le développement durable ou les discriminations.

MRJC

Créée en 1929, la JAC (Jeunesse Agricole Catholique) a contribué, tout au long de son existence, à moderniser l’agriculture et à former de nombreux responsables et leaders associatifs, professionnels et politiques. Dans les années 60, s’adaptant aux mutations du monde rural et de la société, elle change de nom pour prendre celui de Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne.

Scouts et Guides de France

Mouvement de jeunesse et d’éducation populaire en France, les Scouts et Guides de France sont agréés par le Ministère de la Jeunesse et des Sports depuis cinquante ans. Reconnue d’utilité publique, l’association est un mouvement catholique d’éducation.

Elle compte aujourd’hui 67 000 adhérents, 15 000 jeunes bénévoles de moins de 25 ans et plus de 800 équipes locales réparties sur 62 territoires en France (métropole et DOM-TOM). Les Scouts et Guides de France sont membres de l’Association Mondiale des Guides et Éclaireuses, de l’Organisation Mondiale des Mouvements Scouts, de la Fédération du Scoutisme français. Ils s’intègrent dans un réseau qui compte 38 millions de scouts dans le monde.

UFCV

L’UFCV combat toute forme de sectarisme et d’exclusion. Elle privilégie la vie associative lorsque celle-ci permet aux personnes de prendre en charge leurs propres besoins et aspirations ou ceux des personnes qui les entourent. Elle organise et assure l’information, la défense et la représentation de ses adhérents, et agit, si nécessaire, en partenariat avec d’autres organismes locaux, nationaux ou internationaux.
 L’UFCV est présente sur l’ensemble du territoire français (métropole et outremer), autour des actions :

  • – BAFA/BAFD : 1995 stagiaires formés en Lorraine en 2014 sur 86 sessions.
  • – Vacances enfants et jeunes : des séjours sont proposés à chaque période de vacances scolaires (Toussaint, Noël, février, Pâques, été), avec plus de 2500 départs chaque année pour des enfants de 4 à 18 ans.
  • – Intégration : Chaque année, des enfants et adolescents porteurs de handicaps ou d’une maladie partagent avec des enfants valides des temps de loisirs et de vacances.
  • – Vacances adaptées : des séjours sur mesure pour des enfants, des jeunes, des adultes porteurs de handicaps. Inscription possible soit sur des séjours existants, soit sur des séjours en convention pour un groupe défini.
  • – Formation aux métiers de l’animation : BPJEPS, DEJEPS, Modules spécifiques etc.
  • – Animation locale : des animateurs locaux interviennent par l’intermédiaire de l’UFCV pour travailler sur des projets avec des communes, associations (convention de partenariat passées entre des communes et l’UFCV).
URHAJ

Une union en mouvement qui souhaite travailler en complémentarité avec les acteurs locaux afin d’apporter les réponses adaptées aux besoins des jeunes sur l’ensemble des territoires. Une union garante de l’identité de chacun de ses adhérents et forte de leur volonté d’accompagner les jeunes à la citoyenneté et l’autonomie.

  • – Missions : Promotion et développement d’une politique de la jeunesse sur les territoires par le biais d’une stratégie de communication basée sur une connaissance optimisée des foyers et CLLAJ (connaissance qualitative et chiffrée). Participation à l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de développement local répondant aux besoins spécifiques de la jeunesse.
  • – Favoriser les échanges de pratiques : Renforcer la qualité des réponses apportées au quotidien par les salariés des différentes structures aux difficultés rencontrées par la mise en place de formation, de réunions thématiques ou tout autre outil permettant d’échanger et de travailler sur les pratiques. Se positionner et conforter la position de professionnel de l’accompagnement des jeunes par le logement par des actions de formation et des moments d’échanges (groupes de travail Communication, Santé, Formation, Mobilité, Législation). Dynamiser le réseau existant et être un relais pour faire transiter l’information (juridique, législative etc…).
  • – Accompagner les projets de développement des adhérents : Chaque association développe des projets adaptés à la demande exprimée ou ressentie sur son territoire. Le rôle de l’Union Régionale est d’apporter son appui technique et l’expertise liée à la conduite de projets divers et variés; elle peut également faire appel à des intervenants extérieurs et mobiliser les ressources qui lui semblent nécessaires à la bonne instruction des dossiers.
URPEP

Les PEP (Pupilles de l’Enseignement Public) de chaque département de la Lorraine disposent depuis quelques années d’une Union Régionale, l’URPEP Lorraine. La création d’une entité régionale s’inscrit dans le cadre de la décentralisation, mais surtout dans la volonté de faire travailler ensemble des départements ayant les mêmes objectifs de mise en œuvre d’actions au service des enfants et des jeunes.

L’union régionale renforce les liens au sein du réseau associatif des PEP. Des moyens et des compétences sont mutualisés au bénéfice de chaque département. La portée des actions de l’Union Régionale se matérialise, en Lorraine, sous la forme de deux grands projets : les Cahiers de Vacances et le Prix PEP Solidarité.